Premiers pas

D'aussi loin que je me souvienne, la nature a toujours été un terrain de découvertes, d'expérimentations et le lien pour entretenir un souvenir... 
 

Dans les temps de l'enfance, communier avec le vivant était naturel : m'adresser à un arbre, à une fleur, appeler en silence un animal.

Les écouter et jouer ensemble.

Savoir que la forme d'un nuage et le passage d'un oiseau ont un message et une vérité à partager. Je chérissais ces moments d'apprentissage. 


Je me questionnais aussi : sommes-nous ici seulement pour vivre et pour mourir ? 

Pourquoi la beauté du vécu de chaque être devrait se dissoudre et disparaître à jamais, à la fin de son existence ?

Il m’arrivait d’être parfois déprimée de cette vision limitée et fragmentaire. 

Le « souvenir » est alors venu en soutien. Comme une évidence, une vérité :

Arbre.JPG

Cette beauté n'est pas vaine. 

Ce qui est vécu à travers l’expérience de la mort, sur cette Terre, n'est pas la fin de tout. 

Une Conscience Amour crée et joue dans un agencement parfait.

Je faisais alors le vœu de toujours voir ce qui m’animait et de participer à révéler cette vérité. 

En grandissant, du fait du système d'éducation, j'ai pensé que prendre des décisions au moyen de l'intellect était la meilleure façon d'opérer.

J'ai cru que la raison et la logique primaient et qu'elles offraient l'assurance d'une vie heureuse.

 

Intriguée par les phénomènes naturels, j'ai alors choisi des études de physique puis d'ingénieur, pour exercer un premier métier dans le prolongement de ces formations initiales longues et théoriques. 

Découverte du yoga

 

En 2015 à Paris, investie dans une vie active qui n'avait pas le sens auquel j'aspirais, je découvrais le yoga. Devant la variété des styles proposés, le yin yoga, par son caractère simple, humble et doux, m'a plu. Je trouvais dans l'immobilité du corps, lui que je sollicitais tant dans ma façon de vivre, un moyen direct et simple pour contacter une Présence...

 

Le mental, fatigué de questions et de recherches, suivait l'élan et avait là un espace où se reposer enfin.

Je constatais aussi que l'attention accordée à la respiration modifiait complètement mon expérience. Je prenais à nouveau conscience que l'on peut tout vivre dans le calme et que ces mémoires de l'enfance: de création, de communiquer au-delà des mots, de voir au-delà de ce qui est tangible, étaient toujours là, réelles.

Je décidais alors de me former auprès de Cécile Roubaud, élève de Biff Mithoefer. 

Un virage s'amorçait, lorsque pendant les deux années suivantes, cette ouverture s’est nourrie de rencontres et de situations de vie qui, comme une spirale, m’ont amené plus profondément... La douceur du yin m'ouvrait à ces expériences et au pouvoir de l'accueil. À changer de regard et à ouvrir naturellement l'espace du cœur avant de recourir à l'intellect.


Je sentais progressivement que cela pourrait apporter à d'autres... et l'envie de transmettre a pris forme.

En 2017, je commençais à enseigner à Aix-en-provence, chez Noëlie Yoga studio et au centre social des Amandiers pour des adultes et des enfants.

Autonomie et maturité

 

Installée au Pays Basque depuis 2020, proche de la nature et d'énergies qui m'ancrent et m'apaisent, ma pratique personnelle s'est élargie vers une approche plus active, où l'écoute est centrale. Cette écoute se réfère à la conscience de l'état sensitif de mon corps, où l'attention est mobilisée, orientée et néanmoins libre de toute intention. 

Cette pratique corporelle plus globale et intuitive a participé à déployer ma sensibilité, une nouvelle profondeur d'écoute et une fluidité dans mon corps. Je suis aujourd'hui prête et très heureuse de vous la transmettre. 

……

Toucher conscient

En parallèle et en complémentarité de ce cheminement, j'ai retrouvé une part très sensible et intuitive par le toucher conscient. 

En 2022, je me suis formée au thaï yoga massage - une technique intense, lente et méditative, auprès d'Alejandro Candela, ainsi qu'au massage californien - une technique plus fluide, dynamique et englobante, chez Lynda Massages LM.  

 

De nature pudique et réservée, c'est un tout un univers qui s'est ouvert à moi en osant utiliser le corps pour libérer et apaiser un autre corps.